Découvrez nos articles et masques de protection contre le COVID-19

  • Mon devis
  • Mon panier
    Mon panier

    Flexographie, la technique du rouleau

    Certaines techniques d'impression ont vu le jour des milliers d'années avant Jésus-Christ, tandis que d'autres ne sont utilisées que depuis une centaine d'années. Parmi les procédés les plus récents figure la flexographie, apparue aux États-Unis dans les années 1920. Elle était appelée "impression à l'aniline" en raison du type d'encres utilisées à l'époque, puis a finalement adopté le nom de flexographie.

    Plus récentes encore sont les plaques utilisées dans ce procédé flexographique, qui ont été utilisées pour la première fois telles que nous les connaissons aujourd'hui il y a seulement 50 ans. 

     

    Qu'est-ce que la flexographie ?

    Cette technique est un peu moins artisanale que d'autres techniques populaires comme la sérigraphie ou la sublimation, car elle peut être entièrement réalisée par des machines automatiques. On y utilise une plaque en relief, sur laquelle le relief en question est le dessin que l'on veut imprimer.

    Ensuite, au moyen de plusieurs rouleaux anilox, l'encre est transférée d'un réservoir à la plaque de relief, et de celle-ci à la surface que l'on souhaite personnaliser par une légère impression.

     

    Matériaux spécifiques

    Le mécanisme requis pour le procédé flexographique est assez complexe, du moins un peu plus que celui d'autres techniques utilisées dans la personnalisation des produits. Il comprend ce qui suit :

     

    • Un rouleau anilox, qui constitue le cylindre qui est généralement en métal et sur lequel est gravée l'image que l'on veut imprimer.
    • Une chambre à racle, afin d’avoir la quantité d'encre exacte pour chaque impression.
    • Un système d'encrage, qui dépose et pompe l'encre, et la maintient en bon état pour qu'elle puisse être appliquée confortablement tout le long du processus.
    • Un cylindre porte-plaque et un cylindre d'impression, pour déplacer le reste des matériaux.

     

     

    Couleurs infinies

    Chaque couleur choisie pour le dessin doit être appliquée avec un rouleau différent, en adaptant le relief aux zones de chaque couleur. Une possibilité offerte par cette technique est d'installer des séchoirs entre les couleurs afin qu'elles ne se mélangent pas pour ainsi obtenir la meilleure qualité possible.

    C'est l'une des techniques les plus utilisées dans le secteur de l'alimentation et de l'emballage en raison de sa qualité et de sa rapidité d'impression, deux caractéristiques très appréciées et qui vont très bien ensemble. Elle est également idéale pour les motifs, car elle permet de faire tourner le cylindre et le rouleau ramassant l'encre autant de fois que nécessaire. Elle peut donc être utilisée pour le papier-cadeau ou le papier peint.

    Découvrez d'autres techniques d'impression et tous les produits que vous pouvez personnaliser sur notre site web.